Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 avril 2014 4 10 /04 /avril /2014 09:12

L’Enfer n’existe pas selon le pape François

Un homme qui est là pour ouvrir de nombreux anciens «secrets» dans l’église catholique est le Pape François. Certaines des croyances qui ont cours au sein de l’église, mais contraires à la nature aimante de Dieu sont maintenant mises de côté par le Pape qui a été récemment nommé l’homme de l’année par TIME Magazine.

Dans ses dernières révélations, le Pape François dit:

Un homme qui est là versez Ouvrir de Nombreux Anciens «secrets» DANS L'église catholique intérêt le Pape François.

Certaines des Croyances Qui Ont lieu DANS L'église, MAIS Contraires à la nature aimante de Dieu SONT Maintenant mises de cote nominale Le Pape Qui a été récemment Nomme L'homme de l'Année par le magazine TIME.
séances de Dans dernières révélations, le Pape François dit:

«A travers l'humilité, la Recherche de l'âme, et la contemplation de Prière, Nous Avons acquis juin nouvelle compréhension du texte de certains dogmes. L'église ne Croit plus salle Un véritable enfer Où Les Gens souffrent. This doctrine intérêt incompatible Avec l'amour infini de Dieu. Dieu non pas n'est juge MAIS un ami et non amant de l'Humanité. Dieu ne cherche Pas à condamner, MAIS only à embrasser. Comme la fable d'Adam et Eve, Nous voyons l'enfer Comme un DISPOSITIF littéraire. L'enfer Est Simplement juin métaphore de l'âme isolée, Qui, Comme TOUTES les âmes seront finalement United DANS L'amour Avec Dieu «.

De Dans un discours choquant Qui résonne A travers le monde, le Pape François a la déclarer au Québec:

«Toutes-Les religions SONT Vraies, PARCE qu'elles SONT Vraies Dans Les Cœurs de Tous Ceux Qui croient en Elles. Quel Type de Autre de vérité y'a t-il? Dans Le Passé, l'église was dure un Celles qu'elle jugeait moralement répréhensible ous pécheresse. Aujourd'hui, Nous ne Sommes plus de juge. Comme un aimant de père, Nous ne condamnons Pas Nos Enfants. Notre église intérêt Assez grande versez les hétérosexuels et les Homosexuels, versez les pro-vie et pro-setting! Verser les Conservateurs et les Libéraux, Communistes SONT Les Bienvenus ET même BNO Ont rejoints. Aimons nous Tous et Adorons le same Dieu. »
Au Cours des six Derniers mois, les cardinaux, les Évêques catholiques et les théologiens Ont délibéré dans la Cité du Vatican, en Discutant de l'avenir de l'église et de redéfinir les doctrines et les dogmes catholiques de longue date de. Le Troisième Concile Vatican II, le plus de grand-intérêt et le plus les importants DEPUIS Que le Concile Vatican II was conclu en 1962.
Le Pape François une convoqué le nouveau conseil à «ENFIN Terminer le Travail du Concile Vatican II. »

Le Troisième Concile Vatican II a conclu le Pape Avec François annonçant que ...
Le catholicisme intérêt Maintenant juin «religion moderne et offer, Qui a Subi des changements Évolutifs. Le temps Est Venu d’abandonner Toute intolérance. Devons Nous reconnaitre Que la vérité religieuse évolue et changement. La vérité pas n'est absolue ous gravée Dans La pierre. Même les Athées reconnaissent le divin. Par des actes d'amour et de charité l'athée reconnait Dieu AINSI, et rachète fils âme, devenant non participant Actif Dans La rédemption de l'Humanité «.
Une déclaration Dans Le discours du pape un Envoyé les traditionalistes Dans Un Accès de confusion et d'hystérie ...

«Dieu Est en former de changeur et d'évoluer en tante Que Nous Sommes, Dieu vit en Nous et Dans Nos Cœurs. Lorsque Nous diffusons l'amour et la bonté Dans Le Monde, touchons UNO Notre Propre Divinité et Le reconnaissons. La Bible Est Un beau livre saint, MAIS Comme TOUTES les Grandes et Anciennes Œuvres, certains des passages ne SONT Pas a jour. Certains appellent à l'intolérance same ous au Jugement. Le temps d'écoulement intérêt Venu CES de voir-Versets Comme des interpolations, plus Tard, contrairement au message de d'amour et de vérité, Qui rayonne Autrement par l'Écriture. Conformément à Notre nouvelle compréhension, Nous Allons COMMENCER à ordonner des Femmes cardinaux, des évêques et des Prêtres. Dans L'Avenir, j’espère Qué BNO Aurons non pape féminin Un jour. Que personne ne ferme la porte aux Femmes QUI SONT Ouvertes aux Hommes! «

QUELQUES Cardinaux de l’Église Catholique SONT Contre Les dernières déclarations du Pape.

SOURCE: Africeleb

MAIS Que dit la bible Au Sujet de l'enfer Et Les faux Conducteurs?

L'enfer:

Matthieu 23:33. Serpents, race DE vipères! commenter échapperez-vous au châtiment de la géhenne?
Matthieu 9:45,46. Si ton pie intérêt pour toi juin occasion de chute, coupe-le; Mieux vaut pour toi ENTRER DANS LA VIE boiteux, Que d'Avoir Les Deux pieds et d'être jeté Dans La géhenne, Dans le feu Qui ne s'éteint points.

Esaïe 66: Quand Et sur sortira, on verra Les cadavres des hommes Qui se SONT Rebelles Contre moi; Leur voiture ver le point de ne Mourra, et ne s'éteindra Leur feu points; Et ILS seront versez chaise Toute l'ONU objet d'horreur.

Apocalypse 20:15: Quiconque Pas ne FUT Trouvé Écrit Dans Le livre de Vie FUT jeté DANS L'étang de feu. (N'oublie Pas Que le mot géhenne = Feu = L'enfer.

Les faux Conducteurs:

Matthieu 23:05 ILS polices Toutes-Leurs actions verser Être Vus des hommes. AINSI, ILS Portent DE larges phylactères, ET ILS Ont DE longues franges Un Leurs vêtements;
Matthieu 23:13 Malheur a vous, scribes et pharisiens hypocrites! PARCE Que Vous fermez aux hommes le royaume des Cieux; Vous N'y Entrez Pas vous-mêmes, Et Vous N'y laissez Pas ENTRER Ceux Qui veulent ENTRER

Repost 0
Published by chickomwamba.over-blog.com(Tété - Diulu) - dans Actualités
commenter cet article
24 février 2014 1 24 /02 /février /2014 07:57

 

 

 

Home » Art & Culture » Koffi Olomide poursuivi au Togo et en RDC pour escroquerie

Koffi Olomide poursuivi au Togo et en RDC pour escroquerie

by Didier Assogba on 21st-février-2014

 

Koffi Olomide

Koffi Olomide

Il n’y aura pas de tournée au Togo pour Koffi Olomide et son groupe le Quartier Latin dans le cadre de la célébration de ses 30 ans de carrière musiciale. L’artiste congolais Koffi Olomide devait jouer son premier concert ce vendredi au Grand Rex de Lomé. Mais Koffi et son groupe ne sont pas arrivés dans la capitale togolaise et sont également introuvables à Kinshasa. Les tentatives de l’organisateur pour joindre Koffi et le Quartier Latin et de les faire venir à Lomé pour le concert n’ont pas réussi.

Bienvenu Milagnawoe, le Directeur de la structure productrice de la tournée de Koffi Olomidé au Togo, « Afrocom » s’est rendu à Kinshasa mercredi pour savoir les raisons pour lesquelles l’artiste et son groupe n’ont pas embarqué pour Lomé. Koffi Olomidé était introuvable à son domicile et injoignable à Kinshasa. C’est avec désespoir que l’organisateur, de retour à Lomé, annonce l’annulation de la tournée de Koffi Olomide au Togo.

« J’ai pas de contact avec Koffi à ce jour. Tous mes efforts pour le joindre sont vains. On ne pouvais pas continuer à communiquer sur le concert alors que l’artiste n’est pas là. Donc nous annulons la tournée de Koffi Olomide prévue sur 5 dates au Togo et qui prend fin le 1er mars à Sokodé.», a annoncé Bienvenu Milagnawoe.

 

Koffi Olomide signant son contrat pour une tourné au Togo.

Koffi Olomide signant son contrat pour une tourné au Togo.

Afrocom indique avoir dépensé 18 millions pour l’organisation du concert et les frais de réservation de chambres d’hôtel et de billets d’avion (19 billets au total) pour l’artiste, sa femme et son Groupe.

L’entrepreneur culturel annonce du coup qu’il a saisi un cabinet d’avocat de Lomé pour déposer une plainte internationale contre l’artiste congolais pour escroquerie. En effet, le contrat signé par l’artiste avec Afrocom porte sur un montant de 60 mille euros soit presque 40 millions de Fcfa. Bienvenu Milagnawoe indique avoir verser un acompte de 3 mille euros, soit 2 millions de Fcfa à l’artiste à Kinshasa pour lui permettre de se rendre à Lomé. La plainte sera également suivie à Kinshasa par l’Ambassade du Togo en RDC.

Affiche du concert de Koffi Olomide à Lomé

Affiche du concert de Koffi Olomide à Lomé

Repost 0
Published by chickomwamba.over-blog.com(Tété - Diulu) - dans Actualités
commenter cet article
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 13:45

 

 

 

KongoTimes!

Font size: Decrease font Enlarge font
image Bimi-Ombale, Doudou Adoula et Jossart Nyoka

 

Le 24 décembre de l'année prochaine, 2014, le groupe musical Zaiko Langa- Langa totalisera 45 années d'existence. Il se fait que le livre de notre confrère Mayamba Masika, par pure coïncidence, traite de cet évènement intitulé : " ZAIKO, 45 ans d'histoire ". Cet ouvrage, abondamment illustré et admirablement documenté, est réparti en huit chapitres ci-après : Création et évolution, Zaiko Mbombo Mbwa, Destin exceptionnel d'un battant, le patriarche, Ces familles qui ont contribué au rayonnement de Zaiko, le carré des fidèles, Ils nous ont quittés, D.V Moanda le mystérieux.

 A la création de Zaiko, il n'y avait aucun musicien. Delo Ngambo Marcellin, son fondateur, était seul. Avec, à ses cotés, son cousin André Bita, lequel allait devenir par la suite, le premier membre co-fondateur de l'orchestre. Le guitariste Manwaku Waku  alias Pépé Fellya été enrôlé le premier, mais le chanteur Nyoka Longo était retenu depuis le groupe " Belguid National ", suite à son cahier contenant  250 textes de chansons, que Marcellin alors responsable de " Belguid National " gardait précieusement. Le chanteur Shungu Wembadio, surnommé à l'époque Rossignol et plus tard Petit- Rossi, fut parmi ceux qui avaient été à la base de la création de Zaiko. Bien plus tard, il s'en ira dans Yoka Lokole où il sera surnommé  Papa Wemba  son actuel sobriquet, par une admiratrice.

 

Le Premier chapitre de cet ouvrage relate, ainsi dans les détails, l'enfantement de l'orchestre depuis l'ancêtre " Belguid National ", sa brillante évolution, son succès ininterrompu, l'inestimable apport de l'Unibra, Londala Bongwalanga dit Laudert Production (paix à son âme) et le virage déterminant avec le Gabonais Bongo Gustave, surnommé " Ngossanga " (Tigre en Langue Bateke du Gabon).

 

Il y a enfin la chute : après l'hospitalisation et l'emprisonnement de Nyoka Longo à Bruxelles, il en était fini de Zaiko que la quasi-totalité de musiciens avait tourné le dos. Mais les nommés André Kimbuta Yango, Edouard Kiaku Mbuta ou Edo Mbuta, Patcheli Madilu, Blaise Elenga, Freddy Elonga Elo, Misolina, Jéjé Fula Mambu, Freddy Shombo, Shériff Kimbondo, Papa Alou, Masiala Théko et Jean-Sebastien l'ont ramené à la vie. Aidé par l'honnêteté du Sec.Emma, de son vrai nom : Emmanuel Mbangi Lukula Moustapha.

Zaiko  mbombo mbwa  est la 2eme partie qui parle de l'orchestre en tant que corps et retient l'attention sur les complexités aussi bien que les susceptibilités tradi-musicales du groupe.

 

 Destin exceptionnel d'un battant  est le chapitre consacré à Nyoka Longo. Ces familles qui ont contribué au rayonnement de Zaiko, Le carré des fidèles, Ils nous ont quitté  et enfin DV Moanda, le mystérieux qui parle d'un homme extraordinaire, l'incarnation de la réussite de l'orchestre. Après sept mois d'hospitalisation à Bruxelles, DV Moanda est rentré au pays par Libreville où il est resté quatre jours chez l'auteur du livre, 96 heures durant lesquelles, il s'est ouvert à notre confère Mayamba Masika à qui il a fait des confidences que l'on peut découvrir dans ce livre.

 

L'ouvrage " Zaiko, 45 ans d'histoire " est un ensemble de révélations aussi troublantes que renversantes. En effet, savez-vous que D.V Moanda avait démissionné de Zaiko ? Et que Koffi Olomide a joué dans Zaiko ?

Dans ses recherches, l'auteur a fait parler toutes les têtes pensantes de l'orchestre, en l'occurrence : Nyoka Longo, Manwaku Waku, Zamwangana, Matima, Meridjo, Oncle Bapius, Ilo Pablo et il ne reste plus que Papa Wemba pour boucler la boucle.

La magnanimité de Kimbuta sollicitée

Aujourd'hui, plus que jamais le Haut-Sommet interviendra dans tout ce qui a trait à l'orchestre Zaiko et pour cause ? Il ne constitue pas un intrus dans ce milieu, pour lequel il a évolué depuis sa tendre jeunesse mais bien un composant. Ami intime et confident du chanteur André Bimi Ombale (dans le milieu on les appelait les deux André, ou encore le Ndoyi (homonymes). 

 

L'actuel gouverneur de la ville de Kinshasa, Kimbuta Yango a milité efficacement pour la mise sur pied du bon fonctionnement du Fan Club Zaiko, de la première heure, lequel était créé dans le but d'éviter les dérapages excessifs des musiciens, par un encadrement moral et matériel efficient.

 

C'est lui qui a engagé le chanteur Lola, le fils de Dido Yogo, le prenant entièrement en charge en l'absence de Nyoka au pays, à l'époque où Kimbuta était encore conseiller au ministère de l'Intérieur, et certains indiscrets disent même qu'il donnait mensuellement à la même période le frais de fonctionnement au secrétaire de l'orchestre.

 

Il s'est aussi beaucoup investi pour  le retour de Nyoka Longo à Kinshasa. Il en est même le maitre d'œuvre. Il avait également, en son temps, mis à la disposition de Matima qu'il a rencontré à Bruxelles, tous les moyens nécessaires pour qu'il regagne Kinshasa pour retrouver sa place dans l'orchestre ; mais le guitariste, qui avait d'autres chats à fouetter, avait poliment décliné l'offre. Enfin, son excellence André Kimbuta Yango s'est engagée à financer l'impression du livre intitulé " Zaiko, 45 ans d'histoire ". C'était le jour de l'enterrement du regretté André Bimi Wabi Ombale nous ont laissé entendre certains proches de l'orchestre. Par cet acte, on croit savoir que le Haut-Sommet permettra à tous les membres de la grande famille Zaiko, lesquels sont disséminés à travers le monde, ainsi qu'aux chercheurs de tout acabit de disposer d'un véritable document de référence.

 

Retenez que la sortie de cet ouvrage est prévue, sauf changement de dernière minute, pour mars 2014, mois coïncidant avec l'anniversaire de Zaiko sur scène. Il importe aussi de signaler que l'auteur de ce livre qui est un confrère du journal Salongo est accessible au numéro suivant : 0813785380.

 

Maurice Bakeba

Repost 0
Published by chickomwamba.over-blog.com(Tété - Diulu) - dans Actualités
commenter cet article
17 septembre 2013 2 17 /09 /septembre /2013 14:37

 

Nouveau traitement contre le Sida en Afrique

Le Monde.fr avec AFP | 13.09.2013 à 21h58 • Mis à jour le 13.09.2013 à 21h58

Abonnez-vous
à partir de 1 €
  Réagir   Classer   Imprimer   Envoyer

Partager google + linkedin

 

Un échantillon d'une personne contaminée par le VIH dans un laboratoire d'Abidjan, le 13 septembre. Un échantillon d'une personne contaminée par le VIH dans un laboratoire d'Abidjan, le 13 septembre. | AFP/SIA KAMBOU

 

Un programme visant à mesurer l'efficacité des traitements antirétroviraux (ARV) administrés aux malades du sida en Afrique, afin de mieux les traiter et de contenir l'épidémie, a été lancé vendredi 13 septembre à Abidjan.

Ce programme, dit de "test de charge virale", dont la première phase durera deux ans, concernera plusieurs dizaines de milliers de personnes en Côte d'Ivoire, au Burundi, au Cameroun et en Guinée, a expliqué à l'Agence France-presse Philippe Duneton, directeur général adjoint d'Unitaid, l'organisation internationale qui finance le projet.

 

PLUS FACILE "D'OBSERVER L'EFFICACITÉ DU TRAITEMENT"

Huit millions d'habitants de pays en développement, venant en grande majorité d'Afrique, sont actuellement sous antirétroviraux. D'après les statistiques de l'Onusida, les ving-cinq pays les plus frappés par cette épidémie sont tous africains.

"L'accès aux traitements ARV, c'est très bien. Mais quand on a ce test [de charge virale], on peut vraiment observer l'efficacité du traitement" et déterminer "la meilleur manière de les prendre", a remarqué Philippe Duneton.

 

L'intérêt est double. "La maladie ne va pas évoluer. Le patient ne va pas mourir", sachant que le VIH est un virus en perpétuelle mutation requérant un traitement le mieux adapté possible à son évolution, a-t-il poursuivi. En outre, "les risques de transmission sont bien moindres" quand le virus est stabilisé.

Le test de charge virale, pratiqué en Europe et aux Etats-Unis, était jusqu'alors très faiblement utilisé en Afrique en raison de son coût élevé. Le nouveau type de test, simple et peu coûteux, inventé par la biologiste française Christine Rouzioux, qu'utilise Unitaid, changera la donne.

Lire : "Afrique : naissance du millionième bébé indemne du sida"

 

UN IMPACT SUR LE RALENTISSEMENT DE L'ÉPIDÉMIE

Selon les initiateurs du projet, ce test aura un "impact" sur le ralentissement de l'épidémie du sida en Afrique, car "le patient pourra avoir la preuve de l'efficacité du traitement", selon Christine Rouzioux, de l'université Paris-Descartes. Par ailleurs, a-t-elle ajouté, "il est très important que le patient sache que quand il prend bien ces médicaments (...), il ne contamine pas ses partenaires".

 

D'un coût de 2,8 millions de dollars (2,11 millions d'euros), ce projet, qui s'accompagnera d'un dépistage précoce du VIH chez les nourrissons, est financé par Unitaid, une initiative de santé mondiale dont les fonds proviennent à 70 % d'une taxe minime prélevée sur les billets d'avion. Le prix du test devrait être fixé à 10 dollars par an.

Le taux de prévalence du VIH en Côte d'Ivoire a baissé, selon le ministère ivoirien de la santé, de 10 % à 4,7 % en cinq ans grâce à plusieurs programmes d'aide internationaux

 

 

 

Votre réseau de partage

Le Ngombol

Repost 0
Published by chickomwamba.over-blog.com(Tété - Diulu) - dans Actualités
commenter cet article
13 septembre 2013 5 13 /09 /septembre /2013 16:31

                       


Global Witness estime que la République démocratique du Congo (RDC) doit procéder à d'autres consultations avant d'approuver la loi sur les hydrocarburesGlobal Witness estime que la République démocratique du Congo (RDC) doit procéder à d'autres consultations avant d'approuver la loi sur les hydrocarbures
x
Global Witness estime que la République démocratique du Congo (RDC) doit procéder à d'autres consultations avant d'approuver la loi sur les hydrocarbures
Global Witness estime que la République démocratique du Congo (RDC) doit procéder à d'autres consultations avant d'approuver la loi sur les hydrocarbures

 

Taille du texte- +
Le parlement congolais devrait suspendre l’adoption d’un projet de loi sur les hydrocarbures et y ajouter des mesures pour empêcher la corruption et le forage dans le parc de Virunga, l’un des parcs nationaux les plus importants du monde, estime l’ONG Global Witness.


« La loi sur les hydrocarbures, telle qu’elle se présente à l’heure actuelle, créerait un système opaque d’attribution de droits pétroliers et ne rendrait pas obligatoire la publication des contrats pétroliers ou l’identité des propriétaires réels ou ‘‘effectifs’’ des licences pétrolières » déclare Global Witness dans un communiqué.

« Cela augmenterait les risques de corruption dans le secteur. En outre, cette loi ouvre la porte au forage dans les parcs nationaux et les sites du patrimoine mondial du Congo » ajoute l’ONG, qui milite notamment en faveur de la bonne gouvernance.

Les autorités congolaises devraient ouvrir le projet de loi à une consultation publique, relève Nathaniel Dyer de Global Witness.

« C’est ce qui avait été fait lors de la révision du code minier du pays » explique M. Dyer. Une telle consultation est d’autant plus nécessaire que la contribution qu’apportent les recettes pétrolières au budget national est appelée à augmenter considérablement suite à la signature récente d’un accord avec l’Angola relatif à l’exploitation d’importants gisements offshore.

Par ailleurs, ajoute M. Dyer, Global Witness s’inquiète de l’article du projet de loi qui selon l’ONG,  « ouvrirait la porte au forage dans les parcs nationaux et les sites du patrimoine mondial du Congo ». Et ce alors que des parcs tel que celui du Virunga sont déjà menacé par les coupes sauvages d’arbres, l’abattage illicite de la faune sauvage et autres dégâts infligés par des milices. On redoute notamment une pression accrue sur les dernières populations de gorille des montagnes.

« Ce projet de loi menace le plus ancien parc national d’Afrique et l’un des derniers habitats du gorille des montagnes au monde », souligne M. Dyer.
Votre réseau de partage
Le Ngombol
Repost 0
Published by chickomwamba.over-blog.com(Tété - Diulu) - dans Actualités
commenter cet article
2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 07:12

 

 

 

KongoTimes!

Font size: Decrease font Enlarge font
image Lady GAGA en train de danser à moitié nue à Londres, 01 Septembre 2013

 

La pop-star américaine Lady Gaga, n'a pas hésitée de changer de costume en plein concert devant ses fans a Londres, pour ne garde qu'un bikini/thong avec des fleurs... Sexy ?

 

Repost 0
Published by chickomwamba.over-blog.com(Tété - Diulu) - dans Actualités
commenter cet article
12 août 2013 1 12 /08 /août /2013 08:31

 

 

Nelson Mandela "fait des progrès lents mais réguliers"

  •  

 

Nelson Mandela, hospitalisé depuis plus de deux mois à 95 ans, "fait des progrès lents mais réguliers", mais "est toujours dans un état critique", a annoncé dimanche 11 août la présidence sud-africaine.

"L'ancien président Nelson Mandela est toujours soigné dans un hôpital de Pretoria et les médecins ont indiqué au président Jacob Zuma" qu'il "fait des progrès lents mais réguliers", selon un communiqué de la présidence. "L'équipe médicale a également rappelé que, bien que sa santé s'améliore régulièrement, Madiba restait dans un état critique", a-t-elle ajouté, appelant le héros de la lutte anti-apartheid de son nom de clan, affectueusement adopté par les Sud-Africains.

Continuons à prier pour le rétablissement de Madiba et pour sa santé", a déclaré le président Zuma, cité dans le communiqué.

Le président sud-africain, théoriquement la seule personne habilitée à donner des nouvelles de son illustre prédécesseur, n'en avait pas donné depuis le 31 juillet.

Zindzi, la plus jeune des filles de Nelson Mandela, a indiqué vendredi à la télévision publique SABC qu'il est "chaque jour plus alerte, plus réceptif", et est désormais capable de quitter son lit pour s'asseoir quelques minutes par jour. Winnie Madikizela-Mandela, ex-femme de Mandela et mère de Zindzi, avait dit jeudi qu'il respirait "normalement", alors que des visiteurs avaient affirmé en juillet qu'il était sous assistance respiratoire. Les deux ont souligné qu'il n'était pas sur le point de mourir.

Agé de 95 ans, Nelson Mandela a été hospitalisé en urgence le 8 juin pour une infection (...)

Lire la suite sur Le Nouvel Observateur

 

Dimanche, 11 Août 2013 10:59 AEM - AFP

Envoyer Imprimer PDF

JOHANNESBURG, Afrique du Sud - Nelson Mandela, hospitalisé depuis plus de deux mois à 95 ans, "fait des progrès lents mais réguliers", mais "est toujours dans un état critique", a indiqué dimanche la présidence sud-africaine.

"L'ancien président Nelson Mandela est toujours soigné dans un hôpital de Pretoria et les médecins ont indiqué au président Jacob Zuma" qu'il "fait des progrès lents mais réguliers", a indiqué la présidence dans un communiqué. "L'équipe médicale a également rappelé que, bien que sa santé s'améliore régulièrement, Madiba restait dans un état critique", a-t-elle ajouté, appelant le héros de la lutte anti-apartheid de son nom de clan, affectueusement adopté par les Sud-Africains.

"Continuons à prier pour le rétablissement de Madiba et pour sa santé", a déclaré le président Zuma, cité dans le communiqué.

Le président sud-africain, théoriquement la seule personne habilitée à donner des nouvelles de son illustre prédécesseur, n'en avait pas donné depuis le 31 juillet.

Zindzi, la plus jeune des filles de Nelson Mandela, a indiqué vendredi à la télévision publique SABC qu'il est "chaque jour plus alerte, plus réceptif", et est désormais capable de quitter son lit pour s'asseoir quelques minutes par jour.

Winnie Madikizela-Mandela, ex-femme de Mandela et mère de Zindzi, avait indiqué jeudi qu'il respirait "normalement", alors que des visiteurs avaient affirmé en juillet qu'il était sous assistance respiratoire.

Les deux ont souligné qu'il n'était pas sur le point de mourir.

Agé de 95 ans, Nelson Mandela a été hospitalisé en urgence le 8 juin pour une infection pulmonaire. Il a frôlé la mort fin juin, son état étant considéré comme "critique" depuis le 23 juin. La présidence fait depuis état de progrès réguliers, mais refuse d'entrer dans les détails en invoquant le secret médical.

Les problèmes pulmonaires de Mandela sont probablement liés aux séquelles d'une tuberculose contractée pendant son séjour sur l'île-prison de Robben Island, au large du Cap, où il a passé dix-huit de ses vingt-sept années de détention dans les geôles du régime d'apartheid.

 

 

 

Votre réseau de partage

Le Ngombol

Repost 0
Published by chickomwamba.over-blog.com(Tété - Diulu) - dans Actualités
commenter cet article
11 août 2013 7 11 /08 /août /2013 10:51

 

 

 

kongoTimes!

Font size: Decrease font Enlarge font
image Likinga REDO

 

Dure fatalité. Likinga Redo est décédé le jeudi 8 août à 17h30 d’un arrêt cardiaque à l'hôpital de Reims. Sur Facebook qui a bien propagé l’information, larmes de fans affligés et hommages émouvants d’anciens collègues des orchestres Empire Bakuba, Zaïko-langa-Langa et Familia Dei. Sans oublier ses compagnons du Centre évangélique « Espace de Prières » unis dans la même douleur.

Ces trois dernières années, Likinga s’est retranché dans la prière. Il a donné enfin sa vie au Seigneur Jésus-Christ. Accompagné spirituellement par le Frère Adjina Djuma -Pili, leader dudit Ministère, il peaufinait avec la Sœur Joujou Lumumba un album, « Repentance », dédié à l’Eternel Tout Puissant.

Funérailles à Kinshasa

Sa  famille biologique et Nyboma Mwan Dido, président de l’Association des musiciens congolais d’Europe souhaitent qu’il soit inhumé à Kinshasa. Volonté acceptée par  l’ambassadeur de la RDC à Paris, Ileka Atoki, qui œuvre en ce moment pour le rapatriement rapide de la dépouille de l’illustre disparu avant jeudi prochain. A Paris, un dernier hommage lui sera rendu lundi ou mardi par ses milliers de fans.

Entretemps, de nombreuses personnes en Afrique et en Europe ne veulent pas croire à la mort de cette icône de la musique congolaise.

« Depuis quand était-il malade ? Abelaki ? ». C’est tard pour poser cette question. Oui, Likinga était malade et vivait depuis une dizaine d’années avec des moyens très limités.

Un destin exceptionnel

Né à Kinshasa le 15 mars 1954, Likinga avait 59 ans et laisse officiellement quatre enfants qu’il a eus avec trois femmes différentes. L’année dernière, il a perdu sa fille Viya (la trentaine accomplie) issue de sa relation tumultueuse avec une Congolaise de Brazzaville.

Anna Muyanzi, sa première idylle immortalisée dans Zaiko, est décédée à Kinshasa en 1979 sans lui donner des enfants.

Chanteur à la voix mélancolique, Likinga franchit timidement les portes de la gloire en 1971 dans Empire Bukuba  du trio KADIMA (Kabasele Yampanya, Dilu et Matolu Dode ).

Zaiko Langa-Langa de DV Moanda l’accueille en 1975 pour remplacer Papa Wemba arraché par la vague Lokole Isifi. Sans transition, le jeune artiste révèle d’emblée son immense talent. Toutes les chansons qu’il a interprétées se sont révélées des tubes.

Le succès de Elo, Moselebende, Muvaro, Pacha Labaran, Sentiment Awa, Manzaka ebende, Makanzi ,Viya et autre Antalia lui a permis de devenir une véritable idole de la chanson. Likinga y a apporté dans ces œuvres toute sa sensibilité et son charme. Peut-être un peu trop.

Cette voix manquera toujours à la musique congolaise. Likinga vivait en toute simplicité. Sympathique et attachant, il  n’affichait que spontanéité et bonne humeur.

La déception et la prison

Après sa brève expérience dans Familia Dei, Likinga avait décidé de s’installer à Paris pour relancer sa carrière et son business. Dans la foulée, il a épousé officiellement la jolie et intelligente Charlie Likinga, la maman de ses deux enfants Natacha et Petit Likinga. Parrains choisis : Papa Wemba et Amazone Luzolo . Mariage historique.

Ensuite, les choses n’ont pas évolué comme il voulait. Le mécène sur lequel il comptait pour rebondir était sur la paille. Il fallait attendre et espérer.

Il tournait en rond quand survint, en juillet 2002, l’épisode qui a détruit sa vie. Sous l’influence de la colère et de la jalousie, il a défenestré une nuit un associé de sa femme  accueilli pendant son absence. Méprise aux conséquences désastreuses. Trois mois de prison à Fleury Merogis et désintégration de la famille.

Vie ruinée, il choisit de s’oxygéner à Vigneux, en Essonne. Pour repartir, il a fait un bon album, « Mon Bébé », avec Papy Tex mais le public ne lui a pas rendu l’ascenseur. Forcément, ce nouveau coup du sort l’a beaucoup affecté.

Malgré le soutien de ses proches, Redo s’était gravement déconnecté. Noyé dans sa peine, il  finit par développer de troubles de comportement de type Alzheimer. Ces dernières années, il évoluait vers l’apraxie .Chauve, méconnaissable. 

Plusieurs fois on a parlé au téléphone ces derniers mois.

Il semblait perdu dans ses souvenirs. Pour justifier ses pertes de mémoire, il croyait mordicus avoir été empoisonné pendant son incarcération (de 1987 à 1994) au Portugal. Il se souvenait qu’après les repas, il s’endormait pendant de longues heures.

Papy Tex : « Il était mon frère »

Le témoignage de Matolu Papy Tex, qui a partagé son quotidien pendant six ans dans un appartement à Vigneux avant d’être pris en charge par son neveu Symbad et les Services sociaux de Reims, est assez poignant.

« Redo était mon frère. J’étais son modèle et son parrain en musique. Je l’ai encadré dans Empire Bakuba et nous sommes restés très proche jusqu’à sa mort. Il me sollicitait toujours pour des conseils. Même quand il est parti dans Zaïko Langa-Langa, il venait régulièrement jouer avec Empire Bakuba », rappelle-t-il.

« Pour réaliser l’album +Mon Bébé+, j’ai tout de suite pensé à lui. On avait beaucoup de projets. C’est avec lui que je voulais relancer Empire Bakuba en Europe. Le sort a décidé autrement. Quand il est tombé malade, je l’ai aidé comme j’ai pu. J’ai partagé ses douleurs et ses solitudes. Edo a été courageux jusqu’au bout. Que son âme repose en paix», dévoile avec beaucoup de tristesse Matolu Papy Tex.

 

 

[Nicaise Nila Mbungu]

Repost 0
Published by chickomwamba.over-blog.com(Tété - Diulu) - dans Actualités
commenter cet article
25 juillet 2013 4 25 /07 /juillet /2013 07:11

 

 

 

kongoTimes!

Font size: Decrease font Enlarge font
image Cardinal Monsengwo, Tshisekedi et Kabila

 

La présence de l’archevêque de Kinshasa à Brazzaville a surpris tout le monde, y compris les reporters les plus perspicaces. Médiation et rôle de l’Eglise catholique de la RD Congo étaient au menu des entretiens. Dans un langage limpide, l’archevêque de Kinshasa a martelé que l’Eglise catholique doit jouer un rôle prépondérant d’autant plus qu’elle n’est pas « n’importe quel maillon de la Société civile ». A Brazzaville, le cardinal Monsengwo s’est montré attentif sur toutes les évolutions au pays, tout en gardant la ligne sur le caractère interne de la crise congolaise.

 

L’aller-retour du président Joseph Kabila est suivi d’autres visites d’importance. Dans l’ordre chronologique, il y avait d’abord le président Alpha Condé de la Guinée-Conakry, puis l’archevêque de Kinshasa, le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya. Le dénominateur commun de ces trois visites reste la recherche de la stabilité en République démocratique du Congo, en proie à une guerre injuste imposée par les voisins de l’Est. Dans cette démarche, le président Kabila a initié des concertations nationales en vue de permettre une meilleure cohésion interne pour barrer la voie aux agresseurs. L’ensemble des Congolais a salué cette salvatrice initiative. Toutefois, des points de divergence sont apparus après la signature par le chef de l’Etat de l’ordonnance créant et déterminant le fonctionnement de cette structure.

 

A ce sujet, le président Kabila est clair : « Toutes les options sont sur la table ». Y compris donc l’option d’une médiation du président Sassou Nguesso qu’une frange de l’Opposition avait levé lors du conclave organisé à  Limete. D’ailleurs, le président de la République a révélé que la question de l’Est du pays a figuré au menu des entretiens, sans autres précisions, tout comme l’actualité politique et diplomatique.

 

En pareille circonstance, il ne faut pas se contenter des réponses devant les micros et caméras. La diplomatie a ses exigences et ses règles que les reporters enfreignent souvent pour dénicher ce qui est caché.

 

 

 

Votre réseau de partage

Le Ngombol

Repost 0
Published by chickomwamba.over-blog.com(Tété - Diulu) - dans Actualités
commenter cet article
23 juillet 2013 2 23 /07 /juillet /2013 08:42

 

 

 

22 juillet 2013

Des rebelles du Mouvement du 23 mars le 3 juin 2013 à Mutaho, en RDC ©AFP

 

Goma (RD Congo) (AFP)

 

L’armée gouvernementale et les rebelles du Mouvement du 23 mars se sont de nouveau affrontés lundi près de Goma, capitale de la province du Nord-Kivu, dans l’Est de la République démocratique du Congo, ont déclaré les belligérants.

 

Les affrontements ont débuté dans la matinée, marquant une reprise des combats après une trêve relative observée depuis jeudi dernier.Ils avaient cessé en fin de journée, selon les rebelles qui affirment n’être qu’à 4 km de Goma mais ne pas vouloir prendre la ville.

 

Leur porte-parole, le lieutenant-colonel Vianney Kazarama, a déclaré à l’AFP que le gouvernement avait utilisé des hélicoptères pour pilonner les positions du M23 dans la zone de Kibati et Uvira, "mais sans succès".

 

Un officier de l’armée régulière (FARDC) a confirmé ces affrontements."Le M23 est en train de tirer des obus de mortiers à partir de Kibumba et nous nous avons engagé des hélicoptères pour bombarder les positions ennemies", a-t-il dit sous couvert d’anonymat.

 

Dans l’après-midi, un officier des forces gouvernementales a déclaré à l’AFP que les combats connaissaient une "accalmie".Le porte-parole du M23 a ensuite indiqué qu’ils avaient cessé.

 

L’armée était injoignable pour donner un bilan mais à Kinshasa le porte-parole du gouvernement a accusé lundi le M23 de meurtres, viols et pillages la semaine dernière.

 

"Les éléments du groupe rebelle M23 ont commis de graves exactions au cours de la semaine dernière dans la cité de Kiwandja, au Nord-Kivu.Le bilan de ces violences fait état de 10 maisons et 15 boutiques pillées, 13 jeunes tués, 7 femmes violées et 13 personnes blessées", a déclaré Lambert Mende.

 

Le lieutenant-colonel Kazarama pour sa part affirmé : "Nous avons tué 35 militaires et FDLR (Forces démocratiques de libération du Rwanda, une rébellion hutu) et capturé 20 militaires et FDLR".Ce bilan n’était pas vérifiable de source indépendante.

 

Le lieutenant-colonel Kazarama a assuré que la position du M23 la plus proche de Goma se situait à 4 kilomètres de la capitale provinciale.

 

"Nous avons cette capacité d’arriver à Goma, mais ce n’est pas notre objectif, a-t-il précisé.Notre objectif est d’amener le gouvernement à dialoguer."

 

Le M23 avait occupé Goma une dizaine de jours en novembre et s’en était retiré sous la pression de pays de la région et en échange d’un dialogue avec Kinshasa.

 

Ce dialogue ouvert en décembre à Kampala, en Ouganda, est au point mort et ce blocage a débouché sur une violente reprise des affrontements le 14 juillet.

 

Le M23 est essentiellement composé de Tutsi congolais intégrés dans les FARDC à la faveur d’un accord de paix signé en 2009 mais qui se sont mutinés en avril 2012, estimant que cet accord n’avait jamais été pleinement respecté.

 

Kinshasa et l’ONU ont accusé le Rwanda et l’Ouganda de soutenir le M23, ce que ces deux pays voisins de la RDC ont démenti.

 

 

 

 

Votre réseau de partage

Le Ngombol

Repost 0
Published by chickomwamba.over-blog.com(Tété - Diulu) - dans Actualités
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de chickomwamba.over-blog.com(Tété - Diulu)
  • Le blog de chickomwamba.over-blog.com(Tété - Diulu)
  • : Laboratoire d'intelligence, renseignements et coaching politique."Là où il y a la volonté, il y a toujours un chemin."
  • Contact

Profil

  • chickomwamba.over-blog.com(Tété - Diulu)
  • Président de "Debout pour le Congo", Coordinateur de "Réfléchissons ensemble" et Secrétaire rapporteur de FOSPEKA.Président de l'ASBL "Le BERCEAU". Homme intègre et grand défenseur des droits des hummains.
  • Président de "Debout pour le Congo", Coordinateur de "Réfléchissons ensemble" et Secrétaire rapporteur de FOSPEKA.Président de l'ASBL "Le BERCEAU". Homme intègre et grand défenseur des droits des hummains.

Recherche

Liens