Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2013 5 04 /10 /octobre /2013 09:51

 

 

 

RDC : « Joseph KABILA » dans l'impasse

Font size: Decrease font Enlarge font
image Joseph KABILA - President sortant de la RDC, lors de l'ouverture des Concertations nationales

 

Joseph Kabila a regagné Kinshasa depuis le week end passé, la mort dans l’âme, depuis son arrivée, il aurait pris congé de l’administration présidentielle, il est injoignable. Tout serait bloqué, Kampala piétine, pendant ce temps, le raïs ne donne aucun signe de s’occuper des problèmes de la République, des dossiers importants s’accumulent dans son cabinet sans qu’il s’accorde le temps d’y jeter un coup d’œil, c’est un peu comme s’il serait dégouté par son pouvoir.

 

Les choses tournent au ralenti à Kinshasa, les institutions sont bloquées, les résolutions des différentes thématiques trainent encore dans le tiroir du Présidium, la date de la clôture des travaux des concertations n'est toujours pas précisée.

La réussite des concertations du Palais du Peuple dépend de l'issue des pourparlers de Kampala. Pour Joseph Kabila "il n'y aura pas de grâce présidentielle, ni l’amnistie, ni encore de gestion consensuelle sans le M23". Le raïs n'a confiance en personne, sans ses frères du M23, il est nul et sans effet.

 

A New York, Ban Ki Moon vient de renforcer le clou, "il n'y aura pas d'amnistie pour le M23", du coup c'est le blocage à Kinshasa. Joseph Kabila très affaibli refuse de se montrer au public.

 

C'est qui rêve des postes ministériels, qui copte déjà des nouveaux sénateurs et députés issus des concertations doivent encore s'impatienter, le temps que le M23 règle ses problèmes administratifs avec Ban Ki Moon avant leur embarquement pour Kinshasa.

Les yeux des politiciens sont braqués vers l’hôtel du fleuve, peut être la délégation du conseil de sécurité aura le nouveau code PIN pour déverrouiller le pouvoir Kinshasa qui semble être bloqué. L’école réaliste américaine nous enseigne que la politique internationale c’est « le power politics » la politique de puissance, seule la loi du plus fort domine. Le faible n’a qu’à obéir, tant que tu seras faible, tu n’auras le choix qu’entre obtempérer ou disparaître.

 

« BA YIBAKA SOSO YA NDOKI TE », L’appareil de l’Etat s’écroule, grève des médecins à gauche, des infirmiers à droite, la vie sociale des congolais devient de plus en plus amère. Le gouvernement semble être débordé, depuis le 28 novembre 2011, Joseph Kabila ne fait que des navettes, certains diplomates disent qu’il aurait même battu le record de voyage en avion, avec 168 vols en 2 ans soit 2 vols par semaine, l’homme fort de Kingakati serait  très épuisé. Il a énormément dépensé en énergie et finances pour conserver le pouvoir qu’il a volé à un sphinx, l’Undertaker 20/0,  Etienne Tshisekedi, cet homme n’a jamais perdu un défi.

 

Yves Kongolo

Partager cet article

Repost 0
Published by chickomwamba.over-blog.com(Tété - Diulu) - dans Analyse et Forum
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de chickomwamba.over-blog.com(Tété - Diulu)
  • Le blog de chickomwamba.over-blog.com(Tété - Diulu)
  • : Laboratoire d'intelligence, renseignements et coaching politique."Là où il y a la volonté, il y a toujours un chemin."
  • Contact

Profil

  • chickomwamba.over-blog.com(Tété - Diulu)
  • Président de "Debout pour le Congo", Coordinateur de "Réfléchissons ensemble" et Secrétaire rapporteur de FOSPEKA.Président de l'ASBL "Le BERCEAU". Homme intègre et grand défenseur des droits des hummains.
  • Président de "Debout pour le Congo", Coordinateur de "Réfléchissons ensemble" et Secrétaire rapporteur de FOSPEKA.Président de l'ASBL "Le BERCEAU". Homme intègre et grand défenseur des droits des hummains.

Recherche

Liens