Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 11:41

 

 

 

kongoTimes!

Font size: Decrease font Enlarge font
image Garde Républicaine

 

C’est vers 4h00’ de ce mardi 25 juin que les talkies walkies des services de renseignement Congolais ont commencé à vibrer, faisant écho de la circulation dans la ville de Kinshasa des plusieurs tracs, appelant les congolais à la mobilisation et à la révolte d’ici le 30 juin « jour » de la libération pour chasser tous les mercenaires Rwandais, les M23, qui sont dans les camps militaires ainsi que ceux qui se retrouvent dans les institutions de la République en commençant par J. Kabila, leur Chef.

Une donnée incontournable en provenance d’un circuit stratégique de la NSA aurait appréhendé dans les rangs des FARDC depuis quelques jours l’intention et projections visant à traquer, neutraliser tous les mercenaires Rwandais à Kinshasa et dans les régions militaires d’ici le 30 juin 2013.

RDC : Kinshasa, le décor d’un affrontement armé est déjà planté [publié par KongoTimes! - 14/06/2013 07:41:00]

Les  services spéciaux de Kinshasa sont en alerte, tout peut arriver dans les prochains jours. L’ultimatum de François Hollande expire ce vendredi 14 juin, J. Kabila campe toujours dans sa position « j’y suis et j’y reste », multipliant  des ordonnances-lois, plaçant ses mercenaires dans des points stratégiques notamment  aux quartiers socimat, Kitambo-magasin, ainsi que les différentes axes qui mènent vers GLM, résidence officielle du Raïs.

Méfiez-vous des apparences. Les  services spéciaux de Kinshasa sont en alerte, tout peut arriver dans les prochains jours. Ce n’est plus un mythe, le Président élu, Etienne Tshisekedi contrôle réellement une bonne quantité des militaires FARDC et policiers , plusieurs officiers FARDC qui ont dernièrement boycotté la réunion convoquée par J. Kabila pour la mise en exécution d’un plan stratégique afin de confier le règne du pouvoir à l’Inspecteur général Bisengimana Charles. Cette option é été boudée à l’unanimité par les officiers généraux de souche congolaise, et ont immédiatement transmis un memo aux responsables de la Monusco, ainsi que les différentes chancelleries à Kinshasa, dénonçant la haute trahison de J. Kabila. Ces officiers selon nos sources à la Monusco, se prépareraient à faire une déclaration publique dans les prochaines heures, de leur allégeance au Président élu, Etienne Tshisekedi, vrai détenteur des aspirations profondes du Peuple Congolais.

Le décor d’un affrontement armé est bien planté à Kinshasa, l’ultimatum de François Hollande expire ce vendredi 14 juin, J. Kabila campe toujours dans sa position « j’y suis et j’y reste », multipliant  des ordonnances-lois, plaçant ses mercenaires dans des points stratégiques notamment  aux quartiers socimat, Kitambo-magasin, ainsi que les différentes axes qui mènent vers GLM, résidence officielle du Raïs. Au camp Tshatshi, Camp Kokolo, plusieurs bouclages ont dernièrement eu lieu, on signale des enlèvements de plusieurs jeunes dans ces camps, tous, des fils des militaires.

La vie sécuritaire dans la ville de Kinshasa est maintenue sur un seul fil, celui du Président légitime, Etienne Tshisekedi, commandant suprême des Forces Armées, qui certainement,  après des petits réglages tactiques avec ses conseillers militaires, va passer à l’étape décisive. Par ailleurs, l’avertissement du général brésilien Carlo Alberto dos Santos Cruz, nouveau commandant de la Mission de l’ONU pour la stabilisation en RDC (MONUSCO) qui vient d’effectuer sa première visite officielle à Goma, la capitale du Nord-Kivu, dans l’est de la RDC. « Nous n’acceptons pas les crimes, les attaques contre les populations ou contre les Nations unies et nous allons utiliser tous les moyens » pour y mettre un terme, est un signal fort.

Doudou Kibinda ne serait-il pas un prophète avec son album « To Kolngola Mwana », incha’Allah, car Dieu parle tantôt d’une manière, tantôt d’une autre, le Peuple d’abord ! Il est donc conseillé à la population Kinoise de n’est pas sortir trop tôt et de ne pas renter tard, soyez toujours branchée. Des consignes  spécifiques ont été données aux militaires congolais pour  épargner les civils, limiter les destructions, et combattre les seuls porteurs d’armes, les  ennemis du Peuple.

La mise hors de combat, d’état de nuire de Mr J. Kabila et ses mercenaires  doit être l’ultime phase d’un processus constitué d’actes coordonnés impliquant le Peuple, médias, actions psychologiques, et démonstration ostensible de nos forces armées. L’objectif serait d’isoler l’ennemi dans son milieu, puis de l’ « encager » en interdisant tout repli ou renfort, ne lui laissant qu’un choix  entre reddition ou destruction.

[Yves Kongolo]

Partager cet article

Repost 0
Published by chickomwamba.over-blog.com(Tété - Diulu) - dans Analyse et Forum
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de chickomwamba.over-blog.com(Tété - Diulu)
  • Le blog de chickomwamba.over-blog.com(Tété - Diulu)
  • : Laboratoire d'intelligence, renseignements et coaching politique."Là où il y a la volonté, il y a toujours un chemin."
  • Contact

Profil

  • chickomwamba.over-blog.com(Tété - Diulu)
  • Président de "Debout pour le Congo", Coordinateur de "Réfléchissons ensemble" et Secrétaire rapporteur de FOSPEKA.Président de l'ASBL "Le BERCEAU". Homme intègre et grand défenseur des droits des hummains.
  • Président de "Debout pour le Congo", Coordinateur de "Réfléchissons ensemble" et Secrétaire rapporteur de FOSPEKA.Président de l'ASBL "Le BERCEAU". Homme intègre et grand défenseur des droits des hummains.

Recherche

Liens