Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juin 2013 4 27 /06 /juin /2013 08:32

 

                                              LA TRAHISON RATRAPPE TOUJOURS LE TRAITRE 

 

DEVANT LA TEMPETE ET L'OURAGAN DE L'HISTOIRE...MUR OU PAS , LE FRUIT TOMBE . 

 

 

L'"HISTOIRE SE REPETE PAR LA FORCE DU TEMPS,Maitre souerain qui ramène chaque chose à sa juste place        

 

 

 

Lorsqu’il fut arrêté le vendredi 2 décembre 1960 à Port-Francqui actuel Ilebo, Lumumba, le grand lapin selon les termes employés dans le procès-verbal de la séance du Collège des commissaires généraux du même jour, devait être transféré à Léopoldville le plus vite possible pour éviter que les casques bleus ghanéens n’interviennent en sa faveur.  Un télégramme était envoyé à Mobutu pour que ce dernier envoie un avion. L’homme qui dirigeait cette opération si délicate n’était autre que le commandant Gilbert Mpongo. Inspecteur à la Sureté nationale, il était officier de liaison et portait le grade de major.

 

image005                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                              De g à d : ? , Maurice Mpolo, Joseph Okito et Patrice Lumumba. Mais qui fut le quatrième prisonnier ?

 

 

 

A l’époque, il était le seul homme qui avait réussi à faire un stage de contre-espionnage en Europe. Pour avoir réussi à capturer l’ancien premier ministre, certains membres du Collège des commissaires s’étaient prononcés pour que Gilbert Mpongo soit promu à un grade supérieur de l’armée compte tenu de ses mérites.

 

image009

 

Ecce homo (Voici l’homme). Lumumba arrêté et entouré par une quarantaine d’hommes en arme

 

 

 

En fin d’après-midi, le DC 3 d’Air Congo qui transportait Lumumba et ses compagnons d’infortune se posa à Ndjili. C’était peu après 17 heures. Il alla se ranger au bout de l’aérodrome. Près de 200 personnes, parmi lesquelles certains commissaires généraux, attendaient le débarquement des précieux colis. Lorsque l’appareil s’immobilisa, il fut  aussitôt entouré par des militaires qui pointèrent leurs armes vers la carlingue. Le commandant Mpongo sortit le premier de l’avion suivit quelques instants plus tard par Lumumba puis des autres prisonniers, tous les mains ligotés derrière le dos par une grosse corde.

 

 

 

image010

 

Télégramme envoyé à Mobutu le 2 décembre 1960.

 

 

 

Devant les caméras, Lumumba fut bousculé par les éléments de l’ANC, certains lui tordirent les bras pour être certains que la corde qui servait de menottes était bien attachée. Placé avec ses compagnons dans un des camions militaires qui s’y trouvaient pour la circonstance, et suivi par un véhicule des journalistes occidentaux, le cortège prit la direction du camp para-commandos de Binza où vivait le colonel Mobutu. Devant leur chef et devant les journalistes, les militaires brutalisèrent les prisonniers. http://www.ina.fr/histoire-et-conflits/decolonisation/video/AFE04002995/l-arrestation-de-lumumba.fr.html

 

 

 

image011

 

 

 

 

 

   Lumumba et ses compagnons sous les pieds de Mobutu qui savoure sa victoire

 

Plus tard, les captifs furent amenés à la prison improvisée dans la caserne des parachutes à Binza. Selon des témoins, incité par le commandant Mpongo, Lumumba et ses compagnons toujours les bras ligotés derrière le dos furent assaillis par une quarantaine de soldats. Ils furent jetés par terre comme des sacs de marchandises et battus sans pitié. De loin, on pouvait même entendre leurs hurlements. Contrairement aux idées reçues, il y avait quatre prisonniers et non trois. Outre Lumumba, Okito et Mpolo, il y avait un quatrième homme qui avait subi les mêmes brutalités et sévices qu’eux. Qui était-il ?  Pourquoi son identité avait-elle été cachée ? Pourquoi n’a-t-on jamais parlé de lui ? Quelle avait été son sort ? Était-il aussi transféré à Elisabethville ? Où son calvaire s’était-il arrêté ? Dans le livre Les cinquante derniers jours de sa vie dont nous nous sommes inspiré, les auteurs Heinz et Donnay, parlent aussi de ce quatrième mystérieux prisonnier sans toutefois donner des précisions sur lui. Sur la première photo, il est quasi impossible de voir sa figure. Il serait souhaitable que les historiens se penchent sur le cas cet homme et répondre à toutes nos interrogations. Il faudrait reconstituer les pièces du puzzle de sa vie, de son sort et du pourquoi de son arrestation afin que justice lui soit aussi rendu. Comme aucun livre ne parle suffisamment de lui, l’histoire du Congo reste en tout cas pour ce fait précis un peu tronquée.  

 

Samuel Malonga

 

 ©Mbokamosika 2012

 

  LE TRAITRE NE VIENT PAS DE LOIN : C'est quelqu'un de ta maison ! 

  image

Laurent-Dédiré KABILA et son soi-disant fils, Hippolyte KANAMBE alias "Joseph Kabila"

 

 

  La victoire de vendredi 02/12/1960 se transforme en pleure  32 ans après: On m'a trahi !


  Mobutu est malade , il reçoit l'aide de Nelson Mandela.

Rattrapé par la trahison , Mobutu s'écria: "on m'a poignardé dans le dos"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'accumulation des crimes,assassinats,trahisons,meurtres,viols,empoisonnement,tricheries...a bien accéléré le pourrissement.  

 

En  effet, tous les ingrédients sont réunis :  la trahison et l'amateurisme sont à la base de la colère qui se déchaîne contre le dictateur et qui de surcroît justifie la chute inévitable de Kanambe alias Joseph Kabila  symbole de la Hyène. 

Le Congo nouveau renaît  MYSTERIEUSEMENT sur fond pureté. 

 

Comme le déclare le Coordinateur du Combat Intelligent en Belgiue, Baby Balukuna (FCI ) :

- La preuve est établie qu’une vipère n’accouche pas d’une colombe et que ce régime ne peut se réformer.
- La preuve d'amateurisme prouve que le nouveau slogan de l'imposteur""Révolution de la modernité" n’est qu’une chimère.
- La preuve établie entre autre qu’on ne peut trouver aucune alternative à l’intérieur du système inhumain de l'imposteur
- La preuve prouve également que ce régime n’a aucune légitimité sur le plan socio-économique, historique et politique et qu’il est fondamentalement étranger à la souveraineté populaire et au suffrage du peuple.
- La preuve démontre que le prédateur est démagogique et inhumain et que sans torture, exécution et Viol, que sans la guerre à l'Est et la complicité du système international , du Rwanda et de l'Ougnda’ et sans la terreur de tout bord , il ne peut se maintenir au pouvoir.

 

Ainsi donc , la Mort circule dans l'air à Kinshasa et tout arrivera à tout moment afin que l'alternative crédible accède au pour assumer avec compétence la mission de conduire le peuple Congolais vers un nouveau destin , vers la réalisation du rêve d'un grand Congo de l'ouverture car l'alternative Crédible est déjà constituée en Belgique. La Résistance et le Combat NE SONT PLUS ORPHELINS.

 

Nous avons réussi à écrire cette victoire avec les Sang de nos martyres : Lumumba , Mzee Kabila , Armand Tungulu , Floribert Chebeya et Fidèl Bazana et les huit millions de morts à l'Est , etc. 

 

Mes très sincères Condoléances aux amis des traîtres et Vive le Grand Congo Libre - Fort - et Uni !

 

 

Le Ngombol

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by chickomwamba.over-blog.com(Tété - Diulu) - dans Analyse et Forum
commenter cet article

commentaires

KONGOLIA 04/08/2017 12:13

Le malheur pour Laurent-D. Kabila, c'était d'avoir pactisé avec les Tutsis rwandais qui l'ont emmené au pouvoir à Kinshasa, avec la complicité de Bill Clinton et des Anglais, qui voulaient créer un ordre nouveau dans les pays des Grands Lacs, avec des Tutsis (anglophones notamment) en Ouganda, Rwanda, Burundi et Zaïre,(RD-Congo)...LDK Kabila a eu tort d'accepter le pouvoir pour le pouvoir. D'où le résultat connu (son assassinat), avec ses conséquences actuelles hélas en RD-Congo ! On ne tend pas la main à un expansionniste !

Présentation

  • : Le blog de chickomwamba.over-blog.com(Tété - Diulu)
  • Le blog de chickomwamba.over-blog.com(Tété - Diulu)
  • : Laboratoire d'intelligence, renseignements et coaching politique."Là où il y a la volonté, il y a toujours un chemin."
  • Contact

Profil

  • chickomwamba.over-blog.com(Tété - Diulu)
  • Président de "Debout pour le Congo", Coordinateur de "Réfléchissons ensemble" et Secrétaire rapporteur de FOSPEKA.Président de l'ASBL "Le BERCEAU". Homme intègre et grand défenseur des droits des hummains.
  • Président de "Debout pour le Congo", Coordinateur de "Réfléchissons ensemble" et Secrétaire rapporteur de FOSPEKA.Président de l'ASBL "Le BERCEAU". Homme intègre et grand défenseur des droits des hummains.

Recherche

Liens