Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2013 4 07 /11 /novembre /2013 16:09

 

 

 

 M. Kobler : « Malgré la fin de la guerre, le problème politique n’est pas encore résolu »



Chef de la Monusco

En dépit de la fin de la guerre entre l’armée régulière et le M23, « le problème politique n’est pas encore résolu ». La déclaration est du chef de la Monusco, Martin Kobler.
Malgré la fin de la guerre entre les FARDC et la rébellion du M23 dans la province du Nord-Kivu, le problème politique n’est pas encore résolu, a estimé le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies en RDC, Martin Kobler. C’était hier mercredi 6 novembre, au cours de la conférence hebdomadaire organisée par la Monusco dans son quartier général de Kinshasa.

« Le gouvernement congolais et le M23 ont commencé, depuis plus de 10 mois, des discussions sur un accord (Ndlr : à Kampala). Maintenant, après la guerre, on doit tout faire pour finaliser cet accord », a déclaré le chef de la Mission de l’Organisation des Nations unies pour la stabilisation en RDC (Monusco).

Pour lui, la fin de la guerre dans l’Est de la RDC est consécutive « à la pression militaire » et « aux actions politiques ». Saisissant cette occasion, Martin Kobler réaffirme qu’en dépit de sa capitulation, le Mouvement rebelle du 23 mars répondra de ses crimes commis contre les populations civiles dans la partie orientale du pays.

Auparavant, le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies en RDC avait salué la fin de la guerre entre les FARDC et le M23.

«La victoire militaire des FARDC est historique. Ça marque la fin de cette guerre atroce. J’étais satisfait de l’annonce du gouvernement congolais et de celle du M23 pour mettre un terme à la guerre», a-t-il souligné. Avant d’ajouter : « Je profite de l’occasion pour demander une fois de plus à tous les autres groupes armés, dont les FDLR (Forces démocratiques pour la libération du Rwanda), de profiter de ce vide sécuritaire pour déposer les armes…».

Par ailleurs, le chef de la Monusco a déclaré qu’il devait rencontrer, hier mercredi dans l’après-midi, le gouverneur de la province du Nord-Kivu, Julien Paluku, pour discuter de la restauration de l’autorité de l’Etat dans toutes les localités reprises par les FARDC.

Le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu en RDC a annoncé qu’il se rendra dans les tout prochains jours à New York, pour présenter devant le Conseil de sécurité, le rapport sur les événements ayant concouru à la fin de la guerre dans l’Est de la RDC.

Le général Santus Cruz, commandant de la Force de la Monusco, a, pour sa part, rassuré que les FARDC ont repris le contrôle total de toutes les zones jadis occupées par les rebelles du M23.

« Les populations retournent à leurs villages. J’ai vu les positions abandonnées par les rebelles du M23. Il y a une quantité importante de minutions, d’armements très lourds, des mortiers abandonnés par ces rebelles pendant leur fuite, des camions qu’ils ont détruits…», a-t-il déclaré.

Partager cet article

Repost 0
Published by chickomwamba.over-blog.com(Tété - Diulu) - dans Analyse et Forum
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de chickomwamba.over-blog.com(Tété - Diulu)
  • Le blog de chickomwamba.over-blog.com(Tété - Diulu)
  • : Laboratoire d'intelligence, renseignements et coaching politique."Là où il y a la volonté, il y a toujours un chemin."
  • Contact

Profil

  • chickomwamba.over-blog.com(Tété - Diulu)
  • Président de "Debout pour le Congo", Coordinateur de "Réfléchissons ensemble" et Secrétaire rapporteur de FOSPEKA.Président de l'ASBL "Le BERCEAU". Homme intègre et grand défenseur des droits des hummains.
  • Président de "Debout pour le Congo", Coordinateur de "Réfléchissons ensemble" et Secrétaire rapporteur de FOSPEKA.Président de l'ASBL "Le BERCEAU". Homme intègre et grand défenseur des droits des hummains.

Recherche

Liens