Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 septembre 2013 2 17 /09 /septembre /2013 10:11

 

 

 

KongoTimes!

Font size: Decrease font Enlarge font
image Joseph KABILA et Ban Ki-Moon

 

La troïka de la SADC chargée de la politique, de la défense et de la sécurité, a, à l’issue du sommet tenu mercredi à Windhoek, en Namibie, exprimé sa préoccupation concernant le déploiement des troupes rwandaises le long de la frontière commune avec RDC. Ces inquiétudes sont basées sur des informations fiables faisant état des préparatifs, par le Rwanda et le M23, d’une nouvelle attaque sur la RDC, alors que le mouvement rebelle se livre à des pillages systématiques et des meurtres dans les territoires sous son contrôle.

Pillages et meurtres en série

S’agissant des pillages, la société civile du Nord Kivu ainsi que plusieurs autres sources renseignent, par exemple, que dans la nuit de lundi 9 à mardi 10 septembre, entre 19 et 22 heures locales, plus de deux Sections de militaires du M23 se sont livré à un pillage de porte à porte à Kingarame, Kitambi, Kashwa et Bunyangula (Rutshuru-Centre) dans le territoire de Rutshuru. Ils ont emporté haricots, chèvres, poules, argent, vêtements et autres biens de valeur. Pour les transporter, ils se sont servis des camions de l'Office de route pillés en novembre dernier à Goma.

Dans la foulée de ces pillages, les éléments du M23 ont tué deux personnes qui tentaient de protéger leurs biens. Kasereka Musokya, habitant au Quartier Kiruhura, à Rutshuru-Centre, a été abattu par balles au tour de 19 heures, la nuit de mercredi à ce jeudi 12 septembre. Les assassins avaient investit sa parcelle quelques minutes avant pour piller ses 10 chèvres. C’est lorsqu’il tentait de protéger ses biens qu’un des assaillants a tiré sur lui à bout portant.

Une heure plus tôt, dans la localité de Kinyandoni (à 9 km au nord est de Rutshuru- Centre), le Pasteur Bizimana a été abattu à son domicile par des éléments de la rébellion du M23. La victime avait reçu une balle sur son coup et les tentatives de la secourir à l'Hôpital Général de Rutshuru-Centre ont été vaines.

Préparatifs de nouvelles attaques

Pendant ce temps, la population du Nord Kivu vit dans la psychose d’une nouvelle attaque du duo M23-RDF (Rwanda Defense Forces). L’armée rwandaise renforce militairement le mouvement rebelle en armes, munitions et même en hommes de troupes. D’autres sources renseignent que même l’armée ougandaise est impliquée dans ces opérations.

La journée de mardi dernier, rapporte la société civile du Nord Kivu, les Colonels Vianney Kazarama, Makoma et Sendugu Museveni accompagnés de certains cadres politiques dont l'administrateur de Territoire-M23, Kariwabo, se sont réuni à Kibumba, dans le cadre desdits préparatifs. Ils ont visité l'ensemble de leurs positions et en ont profité pour renforcer le moral de leurs hommes de troupes qui pourront être mis à contribution pour attaquer de nouveau la coalition FARDC-Brigade de l'ONU.

D’autres sources fiables rapportent, par ailleurs, que des réunions de haut niveau se tiennent à Gisenyi depuis début septembre. Le chef d’état-major de l’armée rwandaise, le général Patrick Nyamvumba, veille personnellement sur les préparatifs de l’attaque depuis plusieurs semaines. Le 5 septembre dernier, de hauts officiers de l’armée rwandaise ont rencontré des responsables du M23 à Gisenyi pour planifier la relance de nouvelles attaques contre les positions des FARDC. Dans ce cadre, les éléments du M23 creusent des fusiliers sur la Colline Hehu à Kibumba dans le cadre des mêmes préparatifs avec pour principal objectif la récupération de la position dite 3 Antennes à Kibati d’où le M23 lançait des roquettes sur Goma.

Le samedi 07 septembre à Kiwanja, une autre réunion a été tenue pour planifier des assauts sur les positions des FARDC à Mabenga, Tongo (au nord du territoire de Rutshuru) ainsi qu’à de Kibati et Goma.

Il est, par ailleurs, rapporté que le M23 a installé sa ligne défensive au bas de la colline de Nyundo en groupement de Buhumba avec des armes lourdes d’appui et des hommes de troupes. Une autre position de la coalition M23-RDF est observée à Kanyamahoro dans le parc de Virunga où cette coalition se trouve directement en face des positions des FARDC.

Sur la colline de Bizuri en groupement de Kibumba, le M23 a concentrée un important dispositif de miliciens pour venir en  appui à ligne défensive autour de cette contrée.

Mary Robinson et l’ONU facilitent un plan B, les Congolais demeurent vigilants !

Alors que plusieurs sources sonnent l’alerte sur ces préparatifs, le Conseil de sécurité, qui s’est réuni hier à New York, n’a fait état que d’une situation précaire à l’est de la RDC et dans la région des Grands Lacs. Une attitude dictée par le rapport de mission de Mary Robinson et du chef de la Monusco, Martin Kobler. A l’occasion, l’envoyée spéciale de Ban Ki-Moon est revenue sur son insistance de trouver une issue politique à travers les pourparlers de Kampala, tout en insistant qu’il n’est pas question d’accorder l’amnistie ni de réintégrer des rebelles qui se sont rendus coupables de graves crimes de guerre.

Cette attitude de Robinson et de la communauté internationale a même cessé d’exacerber les Congolais qui ont compris que la RDC fait l’objet de manœuvres dilatoires pour être distraite alors que se met en place le plan B de sa balkanisation. En effet, il est tout à fait contradictoire que le M23 soit désigné comme une force négative et que l’on continue à insister sur un dialogue avec ce groupe rebelle. Il est aussi aberrant que l’on cherche, à travers un accord politique, à lui conférer une reconnaissance en tant qu’entité juridique au moment où les Congolais sont unanimes pour demander aussi bien le désarmement du M23 que sa dissolution pure et simple.

Heureusement que, dans son discours d’ouverture des Concertations nationales le 7 septembre dernier, le Président de la République, Joseph Kabila, a fait savoir que si les pourparlers de Kampala ne trouvent pas une solution à cette guerre, les FARDC s’en chargeront le moment venu. Et on attendra alors de voir qui viendra encore plaider pour une solution politique.

 

Pascal Debré Mpoko

Partager cet article

Repost 0
Published by chickomwamba.over-blog.com(Tété - Diulu) - dans Analyse et Forum
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de chickomwamba.over-blog.com(Tété - Diulu)
  • Le blog de chickomwamba.over-blog.com(Tété - Diulu)
  • : Laboratoire d'intelligence, renseignements et coaching politique."Là où il y a la volonté, il y a toujours un chemin."
  • Contact

Profil

  • chickomwamba.over-blog.com(Tété - Diulu)
  • Président de "Debout pour le Congo", Coordinateur de "Réfléchissons ensemble" et Secrétaire rapporteur de FOSPEKA.Président de l'ASBL "Le BERCEAU". Homme intègre et grand défenseur des droits des hummains.
  • Président de "Debout pour le Congo", Coordinateur de "Réfléchissons ensemble" et Secrétaire rapporteur de FOSPEKA.Président de l'ASBL "Le BERCEAU". Homme intègre et grand défenseur des droits des hummains.

Recherche

Liens